Au Pullman

Locomotive à vapeur série 02 ep IV DDR

REF: MA39027
NEW
2021

A commander

Chez vous en 4 à 8 semaines.

Sous réserve de disponibilité chez le fabriquant
Confirmation par téléphone sous 48h.

Livraison Offerte*

* Pour achat au-dessus de 170 euros
(Colissimo.fr-France Métropolitaine)

bientôt Noël, paquet cadeau sur demande.

13 euros en dessous de 170 euros.
(Suppléments éventuels pour poids et taille)

nouveauté surprise Marklin
à réserver

599,00 €
  • Garantie 2 ans
  • Colissimo suivi monde entier

Détails

Voie: H0 Epoque: IV Modèle réel : Locomotive à vapeur pour trains rapides 02 0314-1 avec chauffe principale au fuel et tender à fuel de la Deutsche Reichsbahn de la RDA (DR/DDR). Version transformée en tant que locomotive d’essai de la VES-M Halle (Saale). Version avec chaudière reconstruite et carénage partiel, sur la base de la locomotive à vapeur 18 314 (ex-IVh badoise). Avec écrans pare-fumée Witte et Indusi unilatéral. État de service vers 1970/71. Modèle réduit : Avec décodeur numérique mfx+ et nombreuses fonctions sonores. Motorisation régulée haute performance avec volant d’inertie dans la chaudière. 3 essieux moteurs. Bandages d’adhérence. Locomotive et tender essentiellement en métal. Générateur de fumée intégré de série, avec échappement de la vapeur dynamique en fonction de la vitesse. Fonction permanente du fanal à trois feux – inversion en fonction du sens de marche - en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. En outre, deux feux rouges peuvent être commutés en mode numérique à l'avant de la loco. En mode numérique, sélection distincte possible de l’éclairage du poste de conduite et de l’éclairage du châssis. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud et rouges sans entretien (LED). Attelage court avec cinématique entre locomotive et tender. Attelage court à élongation variable dans boîtier NEM sur le tender. Rayon minimal d’inscription en courbe : 360 mm. Pour de grands rayons ou une exposition en vitrine, un carénage sans découpe pour les roues sous la cabine de conduite est fourni. Tubes protecteurs pour tiges de piston et boyaux de frein également fournis. Longueur h.t. 27,2 cm. Control Unit Mobile Station Mobile Station 2 Central Station 1/2 Central Station 3/2 Fanal · · · · · Générateur de fumée · · · · · Bruit.loco.vap. · · · · · Sifflet de locomotive · · · · · Commde directe · · · · · Grincement de frein désactivé · · · · Ecl.cab.cond. · · · · Fonction d’éclairage 1 · · · · Fonction d’éclairage 2 · · · · Pompe à air · · · Echappement de la vapeur · · · Pompe à eau · · · Injecteur · · · Bruitage d’exploitation 1 · · · Sifflet de manœuvre · · · Mise à niveau carburant · Remise à niveau de l'eau · Remise à niveau du sable · Sablage · Double feu A de manœuvre · Vitesse de manœuvre · Bruitage du générateur · Bruitage d’exploitation 2 · Joint de rail · Soupape de sûreté · Bruitage d'attelage · Highlights: Conception entièrement nouvelle. Construction en métal finement détaillée. Nombreux éléments rapportés. Générateur de fumée intégré de série et échappement de la vapeur dynamique en fonction de la vitesse. Éclairages du poste de conduite et du châssis commutables en mode numérique. Décodeur Spielewelt mfx+ et nombreuses fonctions d’exploitation et sonores. La 18 314 (02 0314 à partir du 1er juillet 1970) représente une pièce originale unique de la Deutsche Reichsbahn (DR) de la RDA dans la série des locomotives Pacific badoises pour trains rapides, type « IV h »,dont 20 exemplaires au total furent livrés par Maffei de 1918 à 1920 en trois lots de construction. La DRG reprit les 20 locomotives sous les numéros 18 301 à 303, 18 311 à 319 et 18 321 à 328. Elles étaient conçues pour le service lourd de trains rapides, essentiellement sur le chemin de fer de la vallée du Rhin entre Bâle et Mannheim. A partir de 1933, les locomotives migrèrent lentement vers le nord et furent affectées de manière passagère aux dépôts de Darmstadt, Coblence et Hambourg-Altona, jusqu’à ce qu’elles trouvent toutes un nouveau dépôt d'affectation à Brême. La 18 326 mise à part, toutes les locos survécurent à la seconde guerre mondiale, mais en tant que petite série, elles furent réformées dès 1948. Seules les 18 316, 319 et 323 furent conservées dans le parc pour des services d’essai du BZA Minden. En avril 1948, à l’initiative de Max Baumberg – futur directeur de la VES-M Halle – la 18 314 atterrit par contre à la future Deutsche Reichsbahn (DR) dans la zone soviétique (RDA à partir de 1949), en échange de la 18 434 (S 3/6) restée à l’est. Après une révision générale achevée début août 1948 dans l’atelier principal Stendal, elle fut utilisée pour des services de trains spéciaux, d'abord à partir du dépôt de Stendal, puis, à partir d'avril 1950, à partir du dépôt de Dresden-Altstadt. Suivit à partir d’août 1950 un séjour assez long dans l’atelier principal de Meiningen afin se servir comme prévu de locomotive d’essai pour le centre d’expérimentation et de développement à Halle (VES-M Halle). Pour ses missions d’expérimentation, la loco fut équipée d’un frein Ringenbach à contre-pression et son tender fut remplacé par celui d'une locomotive à vapeur française du chemin de fer du Nord. C’est essentiellement dans les services de la VES-M que la 18 314, peu après surnommée « Schorsch », accomplit jusqu’en 1959 une performance de roulement de 18000 à 57000 km. A la fin des années 1950, la VES-M eut toutefois besoin de locomotives plus rapides afin, entre autres, de tester des voitures voyageurs pour une vitesse de 160 km/h. Mais des locomotives aussi rapides n’étaient pas disponibles. C’est pourquoi la 18 314 devait elle aussi être modifiée afin d'atteindre des vitesses plus élevées. En avril 1960 débuta donc sa transformation à l’atelier principal de Zwickau dans le cadre d'une révision générale. Elle fut équipée d'une nouvelle chaudière à chambre de combustion modifiée, type 39E, d'une nouvelle cabine de conduite et d'un tender unifié 2‘2‘T34. Cylindres et dômes de chaudière furent munis d'un carénage partiel aérodynamique et de petits écrans pare-fumée, conçus spécialement, furent posés. Enfin, elle brillait désormais dans une livrée verte à filets blancs. En décembre 1960, c’est donc une toute nouvelle 18314 qui quitta l’atelier principal, désormais capable d'atteindre une vitesse de 150 km/h. Jusqu’en 1967, elle parcourut jusqu'à 76000 km par an, performance incroyable pour une locomotive d’essai, mais pas si surprenante puisqu’elle accomplissait également des marches régulières dans le service de trains rapides. Une dernière révision générale à partir de septembre 1967 valut encore à la loco une chauffe principale au fuel, la rendant ainsi encore un peu plus performante. Pendant deux ans, elle fut encore régulièrement mise en chauffe, mais ses interventions se firent ensuite de plus en plus rares. A partir du 1er juillet 1970, elle réalisa certes encore quelques trajets sous le numéro 02 0314 conforme au nouveau système informatique, mais la détérioration d'un cylindre la força au garage fin 1971 et elle fut finalement réformée le 1er août 1972. D'abord confiée au musée des transports de Dresden, elle fut ensuite transférée le 25 mai 1984 à l'association « Historische Eisenbahn Frankfurt » (chemin de fer historique de Francfort). Depuis 1986, elle représente en tant que prêt permanent de l’HEF l’un des fleurons du musée de l’automobile et de la technique de Sinsheim. Vous trouverez ce modèle en version pour courant continu dans la gamme Trix H0 sous la réf. 25027.

Informations complémentaires

Réf. MA39027
Marques MARKLIN
Echelles HO

Boutique

Rendez-nous visite au magasin situé 70 rue d'Amsterdam 75009 PARIS, Métro Liège.

Services Au Pullman

Une gamme de services pour vous aider
à vivre simplement votre passion.

Livraison

Colissimo suivi, remis sans signature en 48h après réception de votre paiement.

Newsletter

Recevez en avant-première toutes les dernières actus Au Pullman